Cadavre exquis

ÉTUDE URBAINE PRÉ-OPÉRATIONNELLE CARREFOUR ALOUETTE
LA FAB 50.000 LOGEMENTS

LIEU : PESSAC
PROGRAMME : PROJET URBAIN ET ESPACES PUBLICS
SURFACE : 3 HA
COÛT : 65.000 € HT
ÉQUIPE : B O L D + O+ + W ARCHITECTURES
MAÎTRE D’OUVRAGE : LA FAB
ANNÉE : 2016 (EN COURS)

Le site, à l’image du processus de projet que nous portons, nous évoque la figure d’une partie de cadavre exquis. Chaque objet, chaque fonction, chaque strate urbaine importe des codes et des conditions qui lui sont propres pour ponctuer l’espace d’une logique auto-centrée.
À partir d’une nécessaire et stratégique re-territorialisation, l’état des lieux prospectif questionne la ville des flux et la ville nature, comme deux lectures structuralistes des choses en place. Puis l’analyse s’immerge dans la ville marchande et la ville résidentielle, comme deux lectures fonctionnalistes des potentialités et contraintes de développement.
En synthèse, la figure urbaine qui émerge offre une vision des possibles, mais ouvre surtout le débat sur le fait que ce que l’on entend faire est tout aussi important que la manière de le faire. Si, à la manière de l’équipe Chemetoff, qui nous précède sur le site dans le cadre de la démarche 50.000 logements, la nécessité de redonner des lisières s’impose pour marquer des seuils, construire une harmonie, trouver un leitmotiv qui fasse identité, c’est bien parce qu’à l’arrière du désordre ambiant, magnétisé par les infrastructures routières, se déploient à petites échelles des atmosphères accueillantes, plaisantes et plus loin des points d’animation à haut potentiel ou encore des limites franches offrant un contenant à cette pièce urbaine.
Faire du carrefour de l’Alouette un quartier habité, car c’est bien là l’objectif poursuivi, relève de l’image d’une nouvelle carte mère, doté d’un micro processeur suffisamment puissant pour peser sur le fonctionnement actuel, boosté par des composants et des conducteurs, à l’intérieur du périmètre donné, comme au moyen de ses bords.
Territoire divergent, la resynchronisation du site avec les facteurs d’une villégiature attractive, est au cœur de cet état des lieux, posant l’intention d’un (é)changeur urbain de nouvelle génération.